28 juin 2018

Affaire poudrière d'armes de guerres découverte à la résidence du Lieutenant-Colonel Ange Kessy Kouamé, procureur militaire

 De Alain Doh Bi @Dp de deboutciv  Le Procureur militaire se condamne lui-même dans sa PROPRE VERSION à un triple niveau : 1-Sa résidence n'est pas une caserne, pour qu'il décide d'y entreposer des armes de guerre sous prétexte que la Tour A serait en réhabilitation. Même si ses bureaux sont en réhabilitation, ces armes engagées dans une affaires militaires devaient être entreposées dans une caserne militaire et non à son domicile. Le procureur connaît la rigueur militaire. 2-Comment ces armes se... [Lire la suite]
Posté par deboutciv à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]