LES DÉLINQUANTS NE SONT PAS QUE DEVANT LE CINÉMA ROXY D'ADJAMÉ

 

 

De Yvann Murphy 
*********************

A Ouagadougou, Macron a enterré la politique africaine de la France pour y mettre un terme. C’est dans cette politique françafricaine que s’étaient engouffrés Alassane Dramane et ses amis. Le président français a ainsi décidé que les entreprises françaises devront désormais être porteuses “d‘un partenariat exemplaire, qui refuse la corruption et qui se plie aux appels d’offres”.
Allons-nous vers la fin des innombrables lobbies en direction d’Abidjan devenu désormais l’eldorado des gens qui sont aux crépuscules de leur vie politique ?
Imaginer un certain Sarkozy qui fut président de la république en France et qui va finir ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Qatar, c’est l’hôpital qui se moque de la charité. C’est clair, que l’homme et son employeur Dramane ne valent que dalle sur l’échiquier international.

CÔTE D'IVOIRE : L'HEURE DU PARTAGE DU MAGOT ENTRE BLAIR, SARKOZY ET CARTER III ?

 

 

 

NICOLAS SARKOZY

Ce sont bien les noms qui reviennent dans la liste des lobbyistes qui s’activent autour de Alassane Ouattara.
Est-ce pour affiner son carnet d’adresses ou pour les dividendes du service rendu qui a permis son accession au pouvoir en 2010 ?
Dans moins de 3 ans, nous serons en 2020 et la question sur la candidature de Alassane Dramane est sujette à discussion, car Dramane est resté lui-même dubitatif sur la question qui lui a été posée lors de son interview sur la chaîne de France 24. Selon lui, la constitution lui permet d’être candidat, à priori il ne sera pas candidat, tout indiquant que l’on attende en 2020 pour être situé.
Est-ce le conseil de ces nombreux lobbystes ou alors, Dramane après avoir pris goût aux délices du pouvoir refuserait-il toute idée de s’en aller ?
Au regard du nouveau visage politique affiché par Paris, il sera vraiment difficile pour le régime d’Abidjan de s’en accommoder.
Macron qui a décidé de rompre avec le passé, Dramane qui dans ses errements, fait encore appel aux hommes du passé, cela présage d’une coopération impossible, surtout que Dramane n’a plus les entrées au Quai d’Orsay, lieu emblématique où étaient perchés Bernard Kouchner et Laurent Fabius dont les départs ont été perçus comme la fin d’un système pour le régime d’Abidjan. Depuis le remaniement fait sous Hollande qui a vu l’éviction de Laurent Fabius à ce poste hautement stratégique, surtout bien qu’étant chef de la diplomatie, le président avait confié ce poste à son ministre de la défense pour tout ce qui concernait l’Afrique. Mais cela n’a pas empêché Laurent Fabius de coopérer et jouer pleinement son rôle pour apporter son aide à son ami Alassane Ouattara bien qu’étant socialiste.
Cela a traduit le climat délétère entre Abidjan et le pouvoir François Hollande, et la confirmation de Jean Yves Le Drian au poste des affaires étrangères par le président Emmanuel Macron est venue briser le rêve de ceux qui s’attendaient à une rupture entre le Hollandisme et le Macronisme. Sinon quant à Alassane Dramane, lui, il sait bien ce qui se passe sur le plan de la stratégie qui se prépare pour le continent africain devenu le théâtre des opérations de toutes les convoitises. Deux mondes aux antipodes opèrent sur le continent et force est de savoir de quel côté se trouvent Alassane Dramane et sa bande devenue très active autour de l’homme qui représente les intérêts de ce qui reste de la Françafrique.
La gauche et la droite sont les deux têtes d’un même serpent monstrueux. Seuls François Hollande et Jean Jouyet ont pu débarrasser la France de cet hydre en propulsant un nouveau courant politique en France qui n’a plus de lien avec le passé dans lequel était confinées la France et toutes ses colonies.

Je vous l’avais dit, qu’avant de demander à la France de libérer l’Afrique, il fallait aider cette France à se défaire du joug du plan Marshall qui la tient en laisse et avec elle ses colonies depuis la fin de la 2ème guerre mondiale.
La rencontre de l’union africaine et l’union européenne à Abidjan, n’est donc pas le fait d’un hasard et pour ceux qui ont écouté le président Emmanuel Macron hier, c’est bien le changement qui a commencé en France avec l’accession au pouvoir d’En Marche, qui est en train de prendre forme aujourd’hui en Afrique.
Derrière l’empressement du Maroc et Israël à intégrer nos institutions africaines sous régionales, se cache la vraie raison de la présence de nombreux chefs d’Etats à ce sommet.
Sinon comment peut-on expliquer les raisons qui motiveraient Israël ou le Maroc à intégrer l’UA ? Le Maroc qui vise aussi d’intégrer la CEDEAO est pourtant loin des institutions sous régionales qui regroupent des pays de l’Afrique de l’ouest et concernant Israël, l’Afrique de l’ouest n’est pas au Proche-Orient. 
Attendons donc les conclusions du sommet pour savoir si nous aurons droit à une fumée blanche ou noire.

Deboutciv Deboutcotedivoire avec DeboutCiv et Guy Patrick Vermont DobaCharles Omer Sérélé Charles Sinclair Zeze Kevin Cosner Pensées PluriellesCoeur de Lion Haut Les Coeurs Patrie RFI Représentations diplomatiques des États-Unis Représentations diplomatiques de la TanzanieReprésentations diplomatiques d'Haïti Représentations diplomatiques de la France Représentations diplomatiques de l'Ukraine Représentations diplomatiques du Canada Représentations diplomatiques de l'OugandaReprésentations diplomatiques de la Russie Représentations diplomatiques de Saint-Vincent-et-les-Grenadines Représentations diplomatiques de la Bolivie Représentations diplomatiques de la Jordanie TV5MONDETV5MONDE Sports Le journal Afrique sur TV5MONDE Tv5monde Asie Pacifique Le Journal de l'Économie sur TV5MONDE Le Monde diplomatiqueNews Republic Fox News VOA Afrique Sputnik France Réseau InternationalAtlantico.fr