Capture2

 

N'EST-CE PAS LÀ UN DISCOURS QUI RISQUE DE FAIRE DE LUI LE 3ème HOMME POUR LA PRÉSIDENTIELLE DE 2020 ?

De Yvann Murphy
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

CONCLUSION DU GL PHILIPPE MANGOU DEVANT LA COURS DE JUSTICE 
____________________________

Je vous remercie de m’avoir convié ici, pour me permettre de dire ma part de vérité à l’opinion nationale et internationale et également à la CPI. Le faisant monsieur le président j’ai tout simplement dit ce que j’ai fait, ce que j’ai vu, ce que j’ai entendu, ce que les uns et les autres ont fait et dit tout en appuyant bien sûr, sur le serment prêté ici même devant vous le 27 septembre 2017 mais aussi, tout en appuyant sur une parole forte de l’évangile : « tu ne mentiras point, tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain ».
Je l’ai fait monsieur le président non pas pour faire condamner qui ce soit, non, parce que la Côte d’Ivoire a besoin de tous ses enfants, je l’ai fait pour que la vérité soit sue de tous, pour que chacun puisse tirer profit de tout ce qui a été dit ici, afin que plus jamais, plus jamais, plus jamais, notre pays ne retombe dans les abîmes de l’histoire.
Je l’ai fait monsieur le président, sans contrainte, en toute liberté, et en évitant de me camoufler, parce que quelqu’un l’a souligné dans cette salle, quand on a rien fait on a pas peur de la justice, moi je dirai : « quand on a la vérité à dire, on ne se cache pas. »
Je voudrais avec votre autorisation, là ce n’est pas de la politique, avec votre autorisation et très respectueusement en me mettant sous votre couvert monsieur le président, demander pardon, au nom de toutes les forces de défense et de sécurité, que j’ai eu ainsi l’insigne honneur de commander, et en mon nom personnel, demander pardon dis-je donc à toute la communauté ivoirienne pour le désagrément que nous avons pu causer pendant la crise postélectorale, souhaiter nos sincères condoléances à toutes les familles qui ont perdu un être cher, et un prompt rétablissement à tous ceux qui sont blessés.
Je vais terminer là tout en demandant monsieur le président que Dieu vous bénisse, bénisse mesdames et messieurs les membres de la cour, bénisse le président Laurent Gbagbo et mon frère Charles Blé Goudé et demander au seigneur, monsieur le président, de vous inspirer pour que le moment venu, il puisse vous accorder la sagesse de Salomon.
Je vous remercie… Dieu aime la justice.

° Biographie
********** 
Fils de pasteur, ayant reçu une éducation religieuse, il a été décoré « officier de l’ordre du mérite national », « médaillé or et argent de la défense Française » et « médaillé de la MICECI ».
Philippe Mangou est marié et père de six enfants. Élève au collège moderne du Plateau et au Lycée classique d'Abidjan, il obtient à l’Université de Cocody, le Diplôme d’étude universitaire général (DEUG II) en droit.
1978-2000
Le 1er octobre 1978, il fait son entrée dans l’armée ivoirienne. Il reçoit sa formation militaire à l’École des Forces armées (EFA) de Bouaké, puis intègre le Bataillon blindé (BB) d’Akouédo. En 1985, il est titulaire du cours de perfectionnement des officiers subalternes de l'Armée blindée de Cavalerie
Il va suivre, dans le cadre de sa formation en stratégie militaire, des stages en France, en 1980 à Saumur et en 1991, à l'état-major interarmées de Compiègne.
Affecté à l'Ecole des forces armées (EFA) de Bouaké en 1988, il exerce les fonctions de commandant de brigade.
Philippe Mangou sera muté à la Garde républicaine d’Abidjan à Treichville, en qualité de commandant en second du 1er bataillon blindé en 1991, autrefois rattachée à la Présidence de la République ; ce, jusqu’en 2000.
En 1992, il devient commandant puis lieutenant-colonel en 1999.
2000-2010
En 2000, il est appelé au cabinet du ministre d’État chargé de la Défense, Moïse Lida Kouassi.
En septembre 2002, lorsque la rébellion éclate, le lieutenant-colonel Mangou est nommé porte-parole des Forces armées de Côte d'Ivoire Ex (FANCI). Ensuite, le Général de Division Mathias Doué, lui confie le commandement du théâtre des opérations des FANCI, avec pour base Yamoussoukro. En janvier 2003, il est promu colonel.
Le 13 novembre 20042, il est nommé Chef d'Etat-Major des Armées (CEMA) par le président Laurent Gbagbo3. Il est le neuvième CEMA de l'histoire du pays. Il remplace le Général de division Mathias Doué qui a occupé le poste pendant 4 années.
Le 17 juin 2005, il est fait général de brigade et le 4 août 2007, général de division. Le 3 août 2010, il est nommé général de corps d'armée par Laurent Gbagbo5.
Crise politique 2010-2011
Article détaillé : Crise ivoirienne de 2010-2011.
En décembre 2010, il prête serment d'allégeance envers Laurent Gbagbo6, à l'issue de sa réélection contestée face à Alassane Ouattara.
Cette situation finit par déboucher sur une reprise des combats entre l'armée régulière ivoirienne et les forces pro-Ouattara. Ces dernières prenant rapidement le dessus, conquièrent le reste du pays en quelques jours. Abidjan étant encerclé le 31 mars 2011, Mangou se réfugie 
Alors à l'ambassade d'Afrique du Sud avec son épouse et son deuxième fils qu'il a eu avec son épouse actuelle, la fille de son épouse, son fils et sa nounou, et la nouvelle de sa défection se répand.
Cependant, une rencontre est organisée le 3 avril avec Laurent Gbagbo, et Philippe Mangou réintègre les rangs de l'Armée ivoirienne aux côtés de son mentor.
Néanmoins, le 12 avril, lendemain de l'arrestation de Laurent Gbagbo et de sa famille, il change de camp et fait allégeance au président élu selon la communauté internationale Alassane Ouattara.
Voyez-vous que cet homme a tout pour plaire à cette France dans sa recherche de du 3ème homme et se débarrasser de ceux qui ne cherchent qu’a se disputer au quotidien pendant la Côte d’Ivoire va à vau-l’eau. 

° N'EST-CE PAS LÀ UN DISCOURS QUI RISQUE DE FAIRE DE LUI LE 3ème HOMME POUR 2020 ?

Si nous ne sortons pas de nos batailles stériles au sein de notre famille politique, nous risquons de ne plus jamais revenir au pouvoir, je dis plus jamais !
Avec certitude, je peux affirmer que la classe politique ivoirienne est complètement au bout du rouleau, ce n’est seulement pas au sein du FPI qu’il y a des frictions, il y en au Pdci tout comme au Rdr où la situation est même peut-être chaotique.
Alassane Dramane peut donc se servir de cette instabilité des différents partis politiques pour demander un 3ème mandat afin de diriger ce pays pendant encore 5 ans de pouvoir pour ses 15 ans de pouvoir. 
Or les efforts de Ouattara pour avoir Macron à Abidjan à la 8e édition des jeux de la Francophonie, se sont soldés par un fiasco.
Et pourtant un lobbying hors de prix et fait à coup de milliards par l’équipe du président ivoirien pour tenter un rapprochement avec l’actuel occupant de l’Elysée démontre aisément que ce dernier qui dans son pays tente de couper tous liens avec l’ancienne classe politique dans un élan progressiste, préfère ne jamais s’acoquiner avec leurs réseaux françafricains. D’où la mise en place d’un Conseil présidentiel pour l’Afrique le 29 août 2017 lors de son discours devant les ambassadeurs.

A quoi sert le Conseil présidentiel pour l’Afrique d’Emmanuel Macron ?
Cette instance aura notamment pour objectif de faire des propositions nouvelles au président pour sa politique africaine. 
Là où habituellement, ce sont des officiels ou des grands patrons qui sont reçus, ce sont désormais des gens qui ne sont pas habitués à être au Quai d’Orsay, ou au contact des autorités françaises classiques que le président macron veut. C’est un grand changement qui est en train de s’opérer
Qui compose ce Conseil ?
Il réunit onze personnes, bénévoles, toutes de la société civile et issues pour beaucoup de la diaspora.
- Jean-Marc Adjovi-Boco (54 ans) ancien footballeur et entrepreneur franco-béninois.
- Jules-Armand Aniambossou (55 ans) ancien ambassadeur du Bénin en France, directeur général Afrique et outre-mer du groupe Duval.
- Diane Binder (37 ans) directrice adjointe française du développement international du groupe Suez. Elle a lancé Action Emploi Réfugiés (AERé), plate-forme mettant en relation des employeurs et des réfugiés à la recherche d’un travail en France.
- Yves-Justice Djimi (36 ans) avocat français.
- Liz Gomis (36 ans) journaliste et réalisatrice française.
- Jeremy Hajdenberg (43 ans) directeur général adjoint français d’Investisseurs et Partenaires.
- Yvonne Mburu (35 ans) chercheuse et consultante kényane en santé. 
- Vanessa Moungar (33 ans) directrice franco-tchadienne du département « Genre, femmes et société civile » à la Banque africaine de développement.
- Nomaza Nongqunga Coupez (36 ans) entrepreneuse sud-africaine dans la culture.
- Karim Sy (45 ans) entrepreneur franco-libano-malien dans le numérique, fondateur de Jokkolabs.
- Sarah Toumi, 30 ans, entrepreneuse franco-tunisienne.

Tous viennent d’environnements professionnels variés influents à travers un vaste réseau diplomatique entre la France, l’Europe et l’Afrique. 
Vu cette configuration, il est clair que Dramane n’aura aucune chance de faire l’unanimité au sein de cette nouvelle mouture, d’où la recherche d’une perle rare qui répondrait aux critères de choix de la nouvelle équipe de la cellule africaine du président Macron.
Doit-on rester là sans cesse en train de ressasser le passé pendant que le monde bouge à une grande vitesse comparable à celle de la lumière ?
Il est temps, vraiment grand temps de sortir de cette guerre fratricide faite de frustrations en et des attaques inutiles en permanence entre nous pour enfin trouver tout ce qui pourra nous réunir aux fins de faire face aux différents défis qui nous attendent. 
Réveillons-nous, main dans la main et comme une personne pour rebâtir ce pays la Côte d’Ivoire, notre chère Nation qui a assez souffert de la mort de ses enfants, de ses enfants encore en prison et bien sûr ceux qui se sont exilés.
Nous voulons une Côte d’Ivoire réconciliée et indivisible.
Car tout est possible, et cela dépend de nous…
Allons à l’union
Allons à la paix et nous seront plus que jamais forts que quiconque. 

Deboutciv Deboutcotedivoire avec Représentations diplomatiques des États-Unis Représentations diplomatiques de la Tanzanie Représentations diplomatiques de la France Représentations diplomatiques de l'Ukraine Représentations diplomatiques du Canada Représentations diplomatiques du Chili Représentations diplomatiques de la Russie Représentations diplomatiques du Royaume-Uni Représentations diplomatiques de Djibouti Représentations diplomatiques de Saint-Vincent-et-les-GrenadinesReprésentations diplomatiques d'HaïtiReprésentations diplomatiques de la BolivieReprésentations diplomatiques de la Jordanie RFISputnik France FRANCE 24 English FRANCE 2TV5MONDE TV5MONDE Sports TV5.ca Le journal Afrique sur TV5MONDE TV5Monde Afrique Africa24 TV AFRICA24MONDE AFRICA24 MAGAZINEAfrica 24 Le Monde diplomatique

 – avec Emile TanohDaligou Paulin BogaJean Claude Seba et21 autres personnes à Bangolo Tahouake, Man, Cote D'Ivoire.