15 avril 2017

ET SI LES RUSSES N’AVAIENT PAS TORT?

  De RENÉ BOULANGER   Le grand admirateur de Barack Obama qu’est Jean-François Lisée a mis de côté son aversion pour Donald Trump pour approuver l’agression américaine en Syrie. Ému probablement par les monstrueuses images d’enfants morts par le gaz sarin, il a résumé sa position sur la Syrie le 7 avril en lançant, comme Thomas Mulcair dans ses grandes envolées : Bachar Al-Assad doit partir. Est-ce bien là une saine politique internationale? On est très loin des positions d’un Jean-Luc Mélenchon en France... [Lire la suite]
Posté par deboutciv à 23:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]